Missions de l'Association


Action sociale CAF

 
La lettre circulaire N°2016-008 du 15 juin 2016 vient réformer l’aide au domicile des familles, recentre les interventions de la branche famille sur des objectifs prioritaires que sont :
- soutien à la fonction parentale et facilitation des relations parents-enfants.
- création des conditions favorables à l'autonomie, à l'insertion sociale et au retour à l'emploi des personnes et des familles.
 
Les nouvelles modalités d’intervention visent à renforcer le maintien de l’autonomie des familles dont l’équilibre est momentanément affecté. Les interventions participent à la prévention des difficultés familiales ou sociales. L’aide apportée vise à répondre à une indisposition parentale temporaire.
Elle s’adresse aux familles allocataires de la Caisse d’Allocations Familiales, avec au moins un enfant à charge ou lors d’une première grossesse ou d’une première naissance ou adoption.
 
 
La prise en charge est soit individuelle, soit collective, répondant à un fait générateur précis :
 
  • Grossesse y compris grossesse pathologique
  • Naissance ou adoption
  • Famille nombreuse
  • Décès d'un enfant
  • Soins ou traitements médicaux de courte ou longue durée d'un enfant
  • Rupture familiale pour séparation ou divorce des parents, incarcération ou décès d'un parent
  • Famille recomposée
  • Soins ou traitements médicaux de courte ou longue durée d'un parent
  • Accompagnement d'un mono parent vers l'insertion
 



Action de prévention et de protection de l'Enfance du Conseil Général

 
D'une façon générale, les interventions visent à favoriser le soutien à la parentalité et l’autonomie des familles en développant les compétences des parents à l’égard de leurs enfants, en apportant une aide à la fois matérielle, éducative et sociale tant aux parents qu’à leurs enfants.

Nous participons aux actions de prévention qui relèvent de la compétence des Départements. Nous sommes sollicités pour mettre en œuvre des actions de prévention ou de protection, d’aide aux familles en lien avec leur environnement et ainsi, assurer un soutien éducatif et matériel à partir des actes de la vie quotidienne.
 
 
Deux types d’interventions :
 
les interventions de prévention s’inscrivant dans le cadre des missions de PMI (Protection Maternelle et Infantile). Elles concernent les situations de périnatalité, visent à améliorer les conditions de la naissance, à prévenir un risque d’accident périnatal ou d’accouchement prématuré, à prévenir les troubles précoces de l’enfant, à soutenir la mise en place du lien parent/enfant. Ces actions s’adressent aux parents en situation de fragilité avec leurs enfants, isolés ou en situation de rupture.
 
 
les interventions de protection s’inscrivent dans le cadre des missions de l’ASE (Aide Sociale à l’Enfance). Le principal critère d’intervention est la notion de risque ou de danger pour l’enfant. Les interventions peuvent avoir lieu dans le cadre d’une mesure administrative ou dans le cadre d’une mesure judiciaire, et sont donc complémentaires d’une mesure d’aide éducative (AED, aide éducative à domicile ou AEMO, action éducative en milieu ouvert ou AGBF, aide à la gestion du budget familial) ou d’une mesure de placement d’un enfant (préparer le retour au domicile d’un enfant, favoriser le lien parents / enfants lors des visites de l’enfant à ses parents, accompagner les enfants aux visites médiatisées). Les interventions peuvent s’intégrer dans un processus d’évaluation d’informations préoccupantes suite à des inquiétudes exprimées par un service social ou médico social. L’AMFD participe alors à l’évaluation pluridisciplinaire des observations recueillies.  Les interventions sont réalisées à partir du domicile des parents.